Festival

le riche calendrier du “nouveau” Festival

Article “

De juin à novembre

Le panneau publicitaire

de Paolo Giorcelli

Le projet « Vignale in Danza » est désormais quasiment défini, qui recueillera l’expérience du « È Danza Festival » du 27 juin au 1er novembre.

L’événement se déroulera en trois phases distinctes, du 27 juin au 10 juillet, du 26 au 28 août et du 29 octobre au 1er novembre et se tiendra aux Giardini Bassi du Palazzo Callori et au gymnase municipal, ce dernier étant le lieu pour les spectacles de la programmation d’automne.

Sur le site officiel de l’événement, www.vignaleindanza.com, les rendez-vous qui composeront l’affiche ont déjà été dévoilés. Au cours de la première tranche, il y aura “Ready to Go”, un spectacle du Liceo Coreutico e Musicale di Alessandria de M. Tartaglia et S. Miconi, avec des arrangements d’Enrico Pesce (29 juin), “Memoria” Ecoica “de Mattia Gandini , avec la production de Leggi Structures (1er juillet, rediffusion le 2 juillet), “Viva la Mamma”, avec chorégraphie et interprétation de Gioia Morisco, production de Scenario Pubblico, son de Riccardo De Sonis, “Back over”, restitution de résidence avec la chorégraphie de Mattia Gandini (les deux spectacles le 2 juillet), “Little Something” de Twain Physical Dance Theatre, avec la chorégraphie et la mise en scène de Loredana Parrella, “Physical Dance Theatre”, restitution de résidence avec la chorégraphie et mise en scène de Loredana Parrella (les deux soirs du 7 juillet).

La phase initiale du Festival se terminera le deuxième week-end de juillet avec “Juliette” de Twain Physical Dance Theatre, chorégraphie et mise en scène de Loredana Parrella (8 juillet), “Quintetto”, un spectacle d’interaction avec le public avec la chorégraphie de Marco Chenevier (9 juillet) et le bis du 10 juillet, composé de « Le corps disponible », restitution de résidence avec la chorégraphie de Marco Chenevier et « Ce travail sur l’orange », spectacle d’interaction avec le public qui voit à nouveau Chenevier à la production chorégraphique.

La deuxième partie de “Vignale in Danza” comprendra le spectacle du dimanche 28 août “Annotazioni per un Faust”, un projet de Tommaso Monza, chorégraphie et mise en scène de Tommaso Monza et Claudia Rossi Valli, danse et actions scéniques de la Compagnia Natiscalzi DT .

La dernière tranche se déplacera dans les locaux du gymnase municipal: ici, la société EkoDance Project, avec la direction artistique de Pompea Santoro, présentera les spectacles “You are mine”, avec une chorégraphie de Paolo Mohovich (29 octobre), “Come tu mi fai hear “et” I want to tell you a story “, chorégraphie d’Eva Calanni et Donatella Poggio (30 octobre) et “Giselle extrait II act”, chorégraphie de Mats Ek (31 octobre). Le Festival se terminera le 1er novembre avec la démonstration du laboratoire ainsi que la restitution de la résidence “Entre danse classique et contemporaine”, de Pompea Santoro, accompagnement à la harpe de Michela Maggiolo et à la flûte de Gabriele La Venia.

En outre, les 8 et 9 juillet, l’atelier de Marisa Boy “Poésie non conventionnelle” et “Forsythe Improvisation Technique” de Brigel Gjoka aura lieu les 1er et 2 juillet. Les résidences et ateliers disponibles pour l’édition 2022 mettront également à disposition “Back Over” de Mattia Gandini (du 30 juin au 2 juillet), “Le corps disponible” avec Marco Chenevier (du 8 au 10 juillet), “Physical Dance Theatre” avec Loredana Parrella (du 4 au 7 juillet),” Annotazioni per un Faust “avec Tommaso Monza et Claudia Rossi Valli (du 26 au 28 août),” Gravité relative “(du 31 août au 3 septembre) et” Tra la Classical and Danse contemporaine “avec Pompea Santoro et Veli Peltokallio (du 29 octobre au 1er novembre).

“Vignale in Danza” sera organisé par l’administration municipale et par Stabilimento delle Arti, et confiera la direction artistique à Michela Maggiolo, professeur de danse classique et de harpe.

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment