Livres

Tous les romans de la série Julia Quinn

Tous fous de la série Netflix, mais que savez-vous sur livres à Bridgerton? Le spectacle créé par ShondaLand, en fait, est basé sur une série de livres très populaires écrits par Julie Quinn et publié en Italie par Mondadori. Les protagonistes des romans sont les huit frères Bridgerton, c’est-à-dire Antonio, Benedetto, Colin, Daphné, Eloïse, Francesca, Gregorio Et Jacintheet chaque livre suit la recherche de l’amour de chacun d’eux.

Le premier livre suit l’histoire d’amour de Daphné, ou la quatrième sœur Bridgerton, mais à partir du deuxième livre, les histoires des frères sont suivies par ordre de naissance, du plus âgé au plus jeune.

Les livres de Bridgerton ont été un blockbuster international traduit en 29 langues et sont apparus 19 fois sur la liste des best-sellers littéraires du New York Times. Ils appartiennent à la catégorie des romances et se déroulent dans la société aristocratique de Londres à l’époque de la Régence (1811-1820).

Voici la liste complète des séries de livres de Bridgerton et à quel frère ils sont dédiés :

Les livres de Bridgerton intriguent:

Le Duc et moi :

Londres, 1813. Simon Arthur Henry Fitzranulph Basset, le nouveau duc de Hastings et héritier de l’un des titres les plus anciens et les plus prestigieux d’Angleterre, est un célibataire très recherché. En effet, il est littéralement hanté par des hordes de mères de la haute société qui feraient n’importe quoi pour arranger un bon mariage pour leurs filles à marier.

Et Simon, encore un peu réticent, arrive en tête de leur liste d’intérêts. La mère de Daphne Bridgerton est également très occupée et a l’intention de trouver le mari idéal pour l’aînée de ses filles, qui a déjà fait ses débuts dans la société depuis quelques années et risque de rester – à Dieu ne plaise ! – célibataire. Harcelés chacun à leur manière par les lois d’airain du “marché matrimonial”, Daphné et Simon, un vieil ami de son frère Antoine, élaborent un plan : ils feront semblant d’être fiancés et ainsi ils seront enfin seuls.

Ce qu’ils n’ont pas pris en compte, c’est que, danse après danse, conversation après conversation, se rappeler que ce qui les lie n’est que fiction deviendra de plus en plus difficile. Ce qui a commencé comme une pièce de théâtre semble devenir réalité. Une réalité extrêmement riche en passion et en implication.

Le vicomte qui m’aimait :

La saison de 1814 s’annonce prometteuse et pleine de nouveaux engagements. Bien sûr, pas pour Anthony Bridgerton, héritier d’un ancien vicomte, probablement le célibataire le plus convoité de Londres, qui n’a jamais montré d’intérêt pour les affaires matrimoniales. Et vraiment, pourquoi diable devrait-il? Il est le prototype du libertin, un coquin allergique aux étiquettes de la haute société et carrément dangereux pour les femmes et les filles.

C’est du moins ce que tout le monde pense. En réalité Anthony n’envisage pas seulement de se marier, mais il a aussi déjà choisi sa future épouse, Edwina Sheffield, une débutante immédiatement surnommée “la Splendeur”. Dommage que la douce Edwina refuse d’accepter des propositions sans l’aval de sa sœur aînée Kate, une femme sûre d’elle, ou plutôt une “vieille fille fouineuse” qui n’a pas l’intention de confier sa petite sœur angélique aux griffes d’un homme de la genre.

S’il veut Edwina, Anthony doit d’abord pouvoir gagner la confiance de Kate. L’entreprise révélera des implications inattendues, et sans doute agréables.

À Sir Philip avec amour :

Sir Phillip s’attendait à ce qu’Eloise Bridgerton, comme toutes les célibataires, soit laide et prête à tout pour se marier. Mais il avait tort. La jeune femme qui se présente à lui est déterminée et surtout belle. Mais c’est elle qui a quelques doutes, surtout lorsqu’elle découvre que Sir Phillip n’est pas du tout un gentleman, et de plus il a deux enfants pestiférés qui ont vraiment besoin d’une mère.

Un homme à conquérir :

Colin Bridgerton est l’homme le plus glamour de Londres, tout le monde le sait. Penelope Featherington a toujours adoré le frère de sa meilleure amie, et après une vie à l’observer, elle pense tout savoir sur lui. Jusqu’à ce qu’il découvre son secret le plus profond et réalise qu’il ne le sait pas du tout. Mais même Pénélope cache un secret, et pour Colin, le révéler sera le défi le plus intrigant.

Aimer un libertin :

Après des années de débauche, le libertin bien connu Michael Stirling a décidé de changer de vie : un coup d’œil à Francesca Bridgerton a suffi à le faire tomber amoureux comme il n’aurait jamais cru possible. Dommage que Francesca soit sur le point de se marier… Tout cela s’est passé il y a longtemps. Maintenant, Michael a obtenu son titre et Francesca est libre, mais elle continue de le voir uniquement comme un ami proche. Jusqu’à ce qu’il se retrouve, presque par hasard, dans ses bras passionnés.

Tout en un baiser :

Gareth St. Clair est en difficulté : son père, qui le hait, est bien décidé à bousiller ses propriétés pour ruiner son héritage. Le seul espoir est dans un vieux journal de famille, qui peut contenir les secrets de son passé et la clé de son avenir. Sauf que c’est écrit en italien. Hyacinth Bridgerton propose de le traduire ; Alors qu’ils plongent dans le mystérieux mémorial, les deux réalisent que les réponses qu’ils cherchent ne se trouvent pas dans les pages, mais dans le cœur de l’autre.

Le véritable amour existe :

Gregory Bridgerton croit au véritable amour. Quand il trouvera la bonne femme, il le remarquera immédiatement, il en est convaincu. En fait, ça arrive, seulement… Hermione Watson est amoureuse de quelqu’un d’autre. Mais son amie Lucy, pour la sauver d’une union désastreuse, propose d’aider Gregory à la conquérir. Et elle finit par tomber amoureuse de Gregory. Dommage que Lucy soit déjà fiancée et, même si Grégory a compris de rendre son sentiment réciproque, l’oncle de la jeune fille n’a pas l’intention de lui faire rompre sa promesse…

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment