Théâtre

Un “Kilomètre de biodiversité” arrive au Milano Graphic Festival

Une chaude journée de printemps ensoleillée a accueilli ce matin l’inauguration de “Un kilomètre de biodiversité”, la troisième édition de Progetto Scuole, une initiative promue par Hines, un acteur mondial actif dans l’immobilier, avec le patronage de la municipalité de Milan, pour le soutien la participation des jeunes au développement urbain durable à travers leurs idées et leurs visions d’avenir.

Nous sommes sur la piazzale dello Sport, où une portion de césate délimitant le chantier de construction de la zone du projet Ex Trotto, objet d’un projet de régénération urbaine qui voit Hines dans le rôle d’investisseur et de promoteur, accueille l’exposition publique en plein air “Un Kilometro di Biodiversity », qui fait partie du programme de la première édition du Milan Graphic Festival.

Fleurs et couleurs

Les enfants des écoles primaires Don Gnocchi et Radice de l’Institut polyvalent Giuseppe Calasanzio de Municipio 7 sont devenus des artistes exceptionnels et au cours d’une série d’ateliers pédagogiques organisés en classe, ils ont créé des fleurs et des plantes, fruit de leur imagination, expérimentant la juxtaposition et la combinaison de différentes formes colorées réalisées pour l’occasion par l’illustratrice et muraliste Camilla Falsini.

La biodiversité représente l’un des principes clés du projet de régénération urbaine de l’Ex Trotto qui implique la construction d’un véritable “kilomètre de biodiversité” le long de ce qui était la route historique de la Trotto : un parc circulaire qui se caractérisera par la présence d’une riche variété de espèces et essences d’arbres sélectionnées pour créer un écosystème résilient.

Messages à la ville

Mario Abbadessa, directeur général senior & country head de Hines Italie, lançait ce matin trois messages clairs : “L’esthétique est souvent sous-estimée, mais dans un projet de régénération urbaine ça vaut parfois plus que l’éthique et ici, dans un quartier qui a un projet qui s’est arrêté depuis 2000 et qui est aujourd’hui un morceau de ville abandonné, il est très important d’avoir déjà un morceau de beauté créé par nos enfants ».

Le deuxième message concerne le contenu marketing : “Lorsque la pandémie a éclaté, nous avons lu que nous travaillerions tous dans les villages, sur les îles, mais la vérité est que les villes sont l’ensemble des meilleures énergies, les endroits où nous pouvons mieux s’exprimer – poursuit Abbadessa – Nous devons travailler pour faire entrer la nature dans les villes, pour cela nous avons besoin de projets ouverts avec des parcs et des espaces verts utilisables par tous et apporter un kilomètre de biodiversité à l’ensemble du contexte urbain est très important ».

Le troisième point est tourné vers l’avenir : « Nous venons de deux années difficiles, aujourd’hui encore les événements sont dramatiques et il est difficile de penser à une positivité future, mais les enfants et les écoles peuvent le faire, toutes les interventions privées doivent avoir un impact pédagogique. , car ce projet profitera aux enfants à l’avenir ».

Quartier Ex Trotto : régénération urbaine

Hines, en tant qu’investisseur et développeur, à travers le fonds immobilier Invictus géré par Prelios SGR, réalise le projet de régénération urbaine de la zone Ex Trotto, l’ancien siège de l’hippodrome de Trotto.

Il s’agit d’environ 130 000 mètres carrés dans la zone nord-ouest de Milan qui seront convertis en espaces résidentiels avec environ 700 appartements à louer à des tarifs convenus, des espaces publics, des lieux qui accueillent des services locaux, des activités récréatives, éducatives et culturelles, comme ainsi qu’un parc de plus de 50 000 mètres carrés.

Le projet de revitalisation urbaine, conçu par le studio international Kohn Pedersen Fox Associates, vise à régénérer un quartier de Milan qui comprendra également un parc qui veut devenir le poumon vert de la zone, avec plus de 750 arbres et essences arboricoles insérés à l’intérieur d’un projet d’aménagement paysager organique organisé par LAND.

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment