Festival

Le festival “Conformazioni” amène la danse dans sept lieux de la ville

Des danseurs, metteurs en scène et chorégraphes de renommée internationale engagés dans des spectacles expérimentaux où le corps devient la machine de nouveaux langages et raconte les identités méditerranéennes. De retour pour la sixième édition dans la ville, du 25 avril au 1er mai, « ConFormazioni », un festival de danse dirigé par Giuseppe Muscarello, produit par Muxarte, avec le soutien du Ministère de la Culture, de la Municipalité de Palerme et du Département de la Culture . Parmi les nouveautés de cette année, le groupe Mk, dirigé par le chorégraphe Leone d’Argento pour la danse, Michele Di Stefano, Enzo Cosimi, Manfredi Perego (invités avec deux ateliers au festival dans la salle Perriera dei Cantieri de l’ancien noviciat de Crociferi) et l’auteur-compositeur-interprète Cristina Donà.

Sept espaces pour le festival, qui a toujours parcouru la ville : le théâtre Massimo, le théâtre Biondo, l’ex-noviciat des Crociferi, le Spazio Franco, la Sala Perriera et le Crezi.Plus. au Zisa Cultural Yards. L’ouverture du festival, mardi 26 avril, à la Galerie Rizzuto de via Maletto, avec le spectacle “Moto Cangiante” (à 17h et 19h, et répété le 30 avril aux mêmes horaires) : une performance, où la danse se mêle à la peinture, inspiré de l’exposition “Berliner Blau” d’Antonio Catelani avec les danseurs Michael Incarbone et Danilo Smedile sur la musique de Gianni Gebbia. Défi classique du festival, le rendez-vous avec l’improvisation de la danse urbaine dans l’escalier du théâtre Massimo : mercredi 27 avril à 15h avec “Maximum balance” du chorégraphe Manfredi Perego, pour la première fois à Palerme avec une performance conçue comme un flux de mouvements continus et magnétiques durant trois heures, en dialogue constant avec l’espace scénique extérieur du théâtre de la Piazza Verdi.

“bermudes”

Et encore le mercredi 27 avril, le festival ramène Cristina Donà dans la ville avec le spectacle “Perpendiculaire”, au théâtre Biondo, à 18h, avec une reprise à 21h. Les chansons de Donà, l’une des voix de la musique contemporaine rock d’origine méditerranéenne, dialogue avec la chorégraphie de Daniele Ninarello et les partitions du compositeur Saverio Lanza. Le spectacle est une remise en question des langages et des pratiques sociales qu’exige cette période de crise mondiale : une histoire où la musique, la nature et la danse se côtoient en harmonie.

Les trois spectacles du jeudi 28 avril aux Cantieri Culturali della Zisa bouleversent la relation entre les artistes et le public : “Audience in site specific”, à 20h et 21h, performance de la danseuse et chorégraphe sicilienne Giovanna Velardi où c’est le public qui choisit et il dirige l’action du mouvement comme s’il en était le directeur involontaire ; « Totemica » de Manfredi Perego, à 20h30 au Spazio Franco, et « Il furioso » de Giuseppe Muscarello, à 21 ans au Spazio Franco, performance extrapolée du nouveau et vaste projet du chorégraphe sur la transmission du geste du bébé .

“ConFormazioni atteint sa sixième édition avec le désir de continuer à cultiver le lien profond avec le patrimoine culturel de la ville de Palerme – déclare le directeur artistique Giuseppe Muscarello – nous ramenons les spectacles dans les lieux particuliers du centre historique pour réveiller et approfondir la relation avec le public des citoyens et des touristes, nourrissant ce qui a toujours été sa mission principale et se projetant au-delà du contexte difficile qui a limité les deux dernières années de la pandémie ».

Le chorégraphe Enzo Cosimi est également attendu (vendredi 29 avril, dans la salle Perriera du Cultural Cantieri), avec un projet entre performance et installation, non conçu pour les espaces théâtraux, intitulé « Prends-moi, prends-moi plus haut ». Cosimi rend également hommage à l’écrivain Pier Paolo Pasolini à l’occasion du centenaire de sa naissance (samedi 30 avril, à 21h, au Spazio Franco) avec le spectacle “Bastard Sunday”, une reconstitution de la vision poétique de Pasolini mêlée aux expérimentations musicales de le compositeur berlinois Lippok de Michele Di Stefano, MK, pour la première fois à Palerme (vendredi 29 avril, à 21h, au Spazio Franco).

Non seulement espace pour les excellences internationales, le festival crée un réseau sur le territoire en mettant à l’affiche le spectacle de théâtre et de danse “Mutu cù Sapi ‘U Jocu”, un spectacle conçu par Giuseppe Provinzano avec la chorégraphie de Simona Argentieri (1er mai, à 18 ans, à l’Espace Franco). Suivra, à 19h, “Luminescence”, concert-performance d’Angelo Sicurella avec Giorgio Bovì et Ludovica Messina.

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment