Art

Primavera ad Arte, deux mois d’événements culturels

À partir du mercredi 30 mars, «Primavera ad Arte» revient, la revue culturelle promue par Kronos – Musée de la cathédrale de Plaisance et par le Bureau du patrimoine culturel du diocèse de Plaisance – Bobbio, en collaboration avec CoolTour et Domus Justinae, maintenant dans sa troisième édition.

En cette année 2022, l’offre est divisée en un programme complet d’événements culturels et pastoraux liés aux célébrations du 900e anniversaire de la cathédrale. Comme lors des éditions précédentes, le musée Kronos ouvre ses portes au dialogue avec d’autres acteurs et institutions locales

Les initiatives auront lieu entre le 30 mars et le 1er mai, le calendrier sera constamment mis à jour. Comme d’habitude, les événements iront des concerts aux visites guidées, de la didactique pour les enfants, aux visites virtuelles, du théâtre aux vidéoconférences. Voici quelques avancées concernant les rendez-vous prévus.

Mercredi 30 mars, la revue commencera par deux événements : à 18h00, la présentation de “Une œuvre par mois” – une peinture du Musée de la collection Mazzolini de Bobbio sera exposée chaque mois sur un mur dédié au Kronos – Musée de la cathédrale, lors d’une réunion entre les musées qui veulent annuler les distances avec l’art, montrant des œuvres rarement exposées au public – et à 21h00 la présentation de l’évangélisation artistique de Giovanni Alberti, qui aura lieu dans la section des archives du musée, dans un dialogue idéal avec le sacré livres maisons médiévales conservés ici.

Le jeudi 31 mars débutera le « Cinéforum dans la cathédrale », huit rendez-vous avec le cinéma d’auteur et d’animation qui se tiendront tous les jeudis. La revue, organisée par le Diocèse de Piacenza-Bobbio en collaboration avec la coopérative Cooltour, l’association culturelle Cinemaniaci et la Cineclub « G. Cattivelli “à Piacenza, veut fournir des éléments de réflexion et d’approfondissement, à travers le langage filmique, sur des questions liées à la période de la fondation de la cathédrale, au Moyen Âge, et à sa religiosité : le cinéma deviendra ainsi un instrument de diffusion et de stimulation de l’imagination. ancien, et grâce à sa nature de langue culturelle, il pourra offrir aux téléspectateurs une nouvelle interprétation pour vivre l’histoire que cet important neuf centième anniversaire veut nous raconter.

Le dimanche 3 avril aura lieu “Kronos pour la paix”, une journée de collecte de fonds pour la Croix-Rouge italienne en soutien aux populations touchées par la guerre en Ukraine : trois visites guidées du musée seront organisées au cours desquelles les visiteurs pourront prendre partie en laissant une offre minimum, de plus je
la montée au dôme sera exceptionnellement de 4 au lieu de 3, et les tickets de caisse seront également entièrement dévolus. Le 30 avril, il sera possible de rencontrer les éducateurs et les jeunes de l’association “La Pencil Talking”, qui présenteront leur projet d’accessibilité sur le parcours muséal concernant la vie des saints, inclus dans l’application MuseumMix.

Chaque semaine, il y aura un rendez-vous avec des animations culturelles pour les plus petits, qui parmi les chasses au trésor, les ateliers ludiques et créatifs et les balades pédagogiques auront l’occasion d’apprendre l’histoire de notre ville tout en s’amusant, accompagnés des éducateurs du musée qui leur révéler les mystères et les suggestions de 900 ans d’histoire, en utilisant différents langages de communication.

Par ailleurs, la collaboration de Kronos avec les Manicomics se poursuit avec le spectacle « Brutta raglia la solitudine » de Daniele Finzi Pasca, dans le lieu exclusif et évocateur des greniers du transept sud : une histoire surréaliste, qui raconte la fragilité de chacun face à du destin. Une belle fragilité, la fragilité de ceux qui ne cesseront de résister. Il y a des miracles, des actes de talent, il y a de l’espoir dans l’attente et la rencontre quotidienne avec l’amitié qui renouvelle le souvenir et la promesse qu’un jour, enfin, quelque chose peut changer.

Le théâtre aura également un espace dans la cathédrale le soir du 9 avril avec le spectacle “La cathédrale et le chemin”, d’une dramaturgie originale de Sergio Di Benedetto, qui raconte le jeune pèlerin Alessio, marchant le long de la Via Francigena, qui dans la grande cathédrale, parmi les colonnes qui respirent l’histoire et l’humanité, il rencontre un vieux sculpteur, Angelo, un artiste insolite et troublant, à l’œuvre pour construire, pas à pas, une grande œuvre, qui est un édifice, mais aussi un morceau d’une communauté humaine plus large.

Des concerts live reviendront : tout d’abord deux soirées de Jazz au musée, plus « 7 Peintures – Musique pour sept peintures », sept enquêtes sonores autour des peintures de KRONOS, Musée de la Cathédrale de Piacenza, en collaboration avec l’association Chantier Naval Simone Weil.

Il s’agit d’un parcours de lecture non didactique de sept œuvres exposées, à travers le prisme d’une musique pour instrument soliste, où les artefacts artistiques prendront vie à travers l’interprétation musicale du sax soprano par Gianni Mimmo, musicien de renommée internationale qui a déjà introduit son format dans d’importants clubs et galeries européens.

Également au programme, le concert du chœur historique de Cremonese – dirigé par Patrizia Bernelich – à l’église de San Rocco et le concert du chœur italien des jeunes, une formation chorale unique en Italie, qui arrive pour la première fois à Plaisance avec ses plus de 40 éléments de toute l’Italie, chantant des pages chorales d’hier à aujourd’hui dans notre cathédrale.

Certains événements programmés seront réalisés grâce au fonds de “Plaisance commence avec la culture”, soutien proposé par la Municipalité pour apporter une aide concrète à un secteur en difficulté comme celui de la culture. Parmi ceux-ci “Scripta Manent: 9 Documents, IX Siècles” itinéraire exclusif dans les Archives de la Cathédrale, conçu et dirigé par le prof. Tiziano Fermi, où seront visibles les documents les plus précieux conservés du haut Moyen Âge à nos jours.

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment