Livres

Romans éducatifs pour enfants : 10 livres recommandés

Les romans éducatifs pour enfants sont des œuvres de fiction basées sur l’évolution du protagoniste de l’enfance à l’âge adulte. Ce sont des histoires, également appelées Bildungsroman, dans lesquelles vous devez faire face à différentes expériences et défis, épreuves et voyages, erreurs et découvertes, pour mieux vous connaître, connaître les autres et la société. En un mot, les principales caractéristiques des romans de Bildungsrant sont : la narration d’une maturité individuelle ; attention aux sentiments et aux pensées du protagoniste ; la description d’un environnement social spécifique. Parmi les innombrables titres, nous avons sélectionné 10 romans d’apprentissage pour enfants dont nous vous recommandons la lecture.

1) David Copperfield, Charles Dickens

Pauvre, déshérité, obligé de se débrouiller pour survivre : l’enfance de David Copperfield de Charles Dickens, émouvante au gré des événements touchants et de la narration unique et inimitable de l’auteur, représente un classique parmi les romans d’apprentissage pour enfants. Encore très jeune, David, né aisé, se retrouve à la rue, vivant une vie difficile. Il connaît la dureté des hommes sans cœur, des hommes d’affaires sans scrupules et sans respect pour le monde de l’enfance mais affronte son cheminement laborieux vers la croissance avec une ténacité obstinée, jusqu’à la résolution positive de l’histoire.

2) Martin Eden, Jack London

Martin Eden raconte sa vie et son désir de se cultiver pour combler le fossé intellectuel entre lui, un pauvre marin qui n’avait pas eu l’occasion d’étudier, et sa Ruth, une fille cultivée appartenant à un monde bourgeois, qu’il avait l’intention d’épouser une fois atteint une certaine position sociale. Le protagoniste mettra quelques années à la fois pour terminer ses études et devenir un écrivain assez connu mais, une fois ces objectifs acquis, Martin se rend compte qu’il n’a pas réussi à trouver sa place dans le monde.

3) Un jour cette douleur te sera utile, Peter Cameron

L’histoire est centrée sur le parcours existentiel de James, dix-huit ans, qui se sent inadapté. Le protagoniste ne participe pas aux projets que ses parents ont planifiés pour lui afin de faire de lui une personne à succès. Ce dont James rêve, c’est de vivre l’amour qu’il a pour la littérature et le rêve de vivre dans la solitude totale en sculptant de petits objets en bois. Ces désirs, qui ne peuvent se concrétiser dans un contexte familial qui veut qu’il soit différent de ce qu’il est.

4) Le jeune Holden, JD Salinger

Il est considéré comme un grand classique de la littérature du siècle dernier et l’histoire est consommée aux États-Unis durant les années 1950 et raconte la vie d’un garçon expulsé du collège, Holden Caulfield, qui ne sait pas comment le dire à ses parents. Pour cette raison et pour se débarrasser de la peur et de la colère, il choisit de passer quelques jours loin de chez lui et de s’installer dans un hôtel minable de New York où il vivra toutes sortes d’expériences, à la recherche d’un moyen de les gérer au mieux. manière possible.

5) La Montagne Magique, Thomas Mann

Roman se déroulant au début du XXe siècle, Hans Castorp, jeune ingénieur hambourgeois tout juste diplômé et sur le point d’être embauché dans une entreprise de construction navale, rend visite à son cousin Joachim, hébergé dans un sanatorium suisse pour soigner la tuberculose dont il souffre. La clinique, située dans un contexte montagnard raréfié, non seulement pour la qualité de l’air mais aussi pour le luxe exclusif, est configurée comme une sorte de monde parallèle à celui des sains. Le jeune Castorp est bientôt captivé par l’atmosphère suspendue de la clinique, qui devient une sorte d’incubateur de son processus de croissance personnelle, en termes de prise de conscience et de réflexion sur le sens de la vie.

6) Kafka sur la plage, Murakami Haruki

Un garçon de quinze ans, mature et déterminé à l’âge adulte, et un vieil homme à la naïveté et à la candeur d’un enfant, quittent le même quartier de Tokyo pour le même endroit, Takamatsu, dans le sud du Japon. Le garçon, qui a choisi Kafka comme pseudonyme, fuit son père, sculpteur brillant et satanique, et sa prophétie, qui fait écho à celle d’Œdipe. Le vieil homme, Nakata, s’échappe plutôt de la scène d’un crime choquant dans lequel il a été impliqué contre son gré. Abandonnant sa vie tranquille et fantastique, faite de petites habitudes quotidiennes et égayée par des conversations animées avec des chats, dont il parle et comprend la langue, il part pour le Sud.Au cours du voyage, Nakata découvre qu’il est appelé à accomplir une tâche, même au prix de sa vie.

7) Portrait d’un jeune artiste, James Joyce

Le roman raconte les événements et les années de formation de la vie d’un enfant appelé Stephen Dedalus, ou l’alter-ego de Joyce, l’histoire est semi-autobiographique. L’auteur décrit les années formatrices de la vie de Dedalus et l’éveil intellectuel, philosophique et religieux d’un jeune homme qui commence à se remettre en question et à se rebeller contre les conventions irlandaises et catholiques avec lesquelles il a grandi. Finalement, il envisage de partir à Paris pour devenir artiste.

8) Jane Eyre, Charlotte Brontë

L’histoire est centrée sur la vie de Jane Eyre, une enfant orpheline élevée par des oncles. Ici, cependant, elle est moquée par ses cousins ​​​​et maltraitée par sa tante. Le seul qui l’aime est son oncle, qui meurt prématurément. La tante la confie donc à une sorte d’internat, où sont hébergées toutes les filles sans parents. Elle est obligée de donner un coup de main et de faire de nombreux sacrifices, grandit vite, affronte chaque jour un environnement difficile et surtout la mort de sa meilleure amie, survenue d’une tuberculose due aux mauvaises conditions d’hygiène de la structure. Ici, cependant, il poursuit ses études et parvient également à devenir enseignant.

9) L’ombre du vent, Carlos Ruiz Zafon

Parmi les romans initiatiques pour enfants proposés jusqu’ici, le livre de Zafon se distingue des autres par son ambiance dark fantasy, le très jeune protagoniste de l’histoire, Daniel Semper, orphelin de sa mère, est mené par son père, propriétaire de une librairie d’occasion, au Cimetière des Livres Oubliés, un lieu magique au cœur battant du Quartier Gothique qui exerce, dès les premières pages, une profonde fascination sur l’esprit du lecteur et sur Daniel lui-même. Le cimetière des livres abrite tous ces volumes oubliés par les gens, quiconque s’approprie l’un des livres conservés doit s’engager à le faire revivre et doit en prendre soin comme s’il s’agissait d’un trésor précieux. Daniel choisit, entre tous, un roman intitulé, L’ombre du vent, qui le saisit instantanément, marquant le début d’une aventure qui durera dix ans et qui changera radicalement le cours de sa vie en le jetant, grâce au vif curiosité typique de ceux qui il est jeune, dans un tourbillon d’intrigues et de mystères à révéler.

10) L’âge de raison, Jean Paul Sartre

Le roman de Sartre raconte l’histoire d’un groupe de trentenaires qui doivent constater l’effondrement de leurs illusions de liberté et, en même temps, découvrir que c’est grâce à cet effondrement qu’ils sont vraiment libres.
Le professeur de philosophie Mathieu – l’alter ego de l’auteur – le protagoniste de l’histoire se retrouve aux prises avec la grossesse non désirée de son amant. L’intrigue implique un noyau de personnages qui s’affrontent dans un vide de sens que ni le militantisme politique ni même les rêves de jeunesse ne peuvent racheter. Seul Mathieu accède à la conscience à l’âge de raison.

Source de l’image : Pixabay

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment