Théâtre

Vers la Fête de la Mission

‘Vivre par le don’ est le thème qui caractérisera les rencontres et les événements du deuxième ‘Festival della Missione’ prévu à Milan du 29 septembre au 2 octobre.

Milan - Colonnes de San Lorenzo

Les attentes grandissent vers le Festival della Missione 2022, qui commence exactement dans six mois, du 29 septembre au 2 octobre. Les nombreuses initiatives du Pré-Festival dans tout le pays préparent l’événement milanais promu par la Conférence des Instituts missionnaires italiens (CIMI) et la Fondation MISSIO (organe de la Conférence épiscopale italienne), en collaboration avec l’Archidiocèse de Milan.
C’est un programme intense, avec une grande variété de propositions et de contenus, que s’organise la deuxième édition de cet important événement national qui entend élargir le regard, en embrassant toutes les réalités du Sud du monde.
Pour cette raison, le Festival Missionnaire se déroulera sur les places, dans les rues, dans les lieux quotidiens de la réalité vivante et dynamique de Milan, pour rencontrer tout le monde, afin qu’une connaissance de l’esprit missionnaire qui anime les associations et les congrégations religieuses au le service du lieu où l’on vit encore est mûri, l’exclusion et la pauvreté (sous toutes ses formes nouvelles, même dans notre pays), selon la fraternité universelle à laquelle le pape François et l’Évangile lui-même invitent.
Autour du cimetière de la basilique de San Lorenzo et de ses colonnes, l’un des lieux les plus caractéristiques de la ville de Milan choisi comme centre de l’événement, entre piazza Vetra, le musée diocésain, les églises de Sant’Eustorgio, San Giorgio et Santo Stefano Maggiore et d’autres églises du centre de Milan, mais aussi le Wow Space Comic (pour une exposition originale sur la bande dessinée missionnaire), les événements proposés pour le Festival et les rendez-vous du «Fuori Festival» seront articulés.
Le Festival s’ouvrira le jeudi 29 septembre avec une célébration œcuménique interreligieuse et sera structuré en deux jours centraux (vendredi et samedi) avec trois conférences quotidiennes à l’intérieur du centre et une à l’extérieur (comme celle de la prison de San Vittore) , pour des moments de réflexion qui mettent en dialogue des expériences sur la frontière missionnaire en Italie et à l’étranger.
Chaque jour, avec « MissioToday », il sera possible d’accéder à des informations qui n’ont pas leur place dans les principaux médias grand public, à travers des actualités commentées par des missionnaires et un journaliste radio en tant qu’animateur.
Parmi les invités, qui seront progressivement communiqués dans les prochaines semaines, on anticipe la présence exceptionnelle de l’activiste et écologiste indienne Vandana Shiva, “ambassadrice de la Terre, des peuples et de leurs droits”, qui, dans le meeting “Au-delà de l’économie che tue » le samedi 1er octobre, illustrera les points essentiels de sa pensée, qui corrèle la pauvreté des Sul du monde aux effets de la mondialisation.
Le même soir, musique et témoignages seront le leitmotiv d’un événement de lancement des Journées Mondiales de la Jeunesse 2023 à Lisbonne.
Le jour de clôture, dimanche 2 octobre, aura parmi ses principaux événements la messe dans la cathédrale célébrée par l’archevêque de Milan, Mgr. Mario Delpini. Suivra le concert final avec les artistes sélectionnés par le “FdM Song Contest”, auquel tous les jeunes de 16 à 30 ans sont invités à concourir, en envoyant d’ici le 15 avril leur propre chanson dédiée aux périphéries de la société, pour raconter le rêve .. d’un monde sans injustice.
“Ce ne sera pas réellement une fermeture, au contraire, ce sera l’encouragement d’une nouvelle relance, en phase avec son temps, du monde missionnaire italien”, souligne la directrice artistique du Festival Lucia Capuzzi.
Le “Fuori Festival” complète la programmation du Festival : des ateliers artistiques à la présentation de livres, de la projection de documentaires aux expositions et parcours artistiques avec visites guidées, des moments de spiritualité aux activités de l'”Espace Famille” (organisé par des missionnaires laïcs, des familles missionnaires Km 0, des missionnaires laïcs revenus et des missionnaires laïcs CIMI); et, encore, des tournois sportifs organisés par la CSI et des “apéritifs missionnaires” dans certains clubs de la vie nocturne milanaise.
“En ce moment historique particulier, promouvoir la mission, à travers de nouvelles langues, d’intercepter le monde des jeunes, est l’occasion d’aider à comprendre le contexte actuel, à la lumière d’un style qui inspire de plus en plus chacun dans la perspective de la don, de la gratuité, du pardon, selon le thème « Vivre comme un don » », ajoute Lucia Capuzzi.
Un événement de cette ampleur nécessite l’engagement de beaucoup : tout le monde peut se porter volontaire pour les journées du Festival en remplissant le formulaire d’inscription sur le site www.festivaldellamissione.it pour être contacté par le secrétariat du Festival. De même, des formulaires sont disponibles pour indiquer, en tant qu’instituts, paroisses ou particuliers, la possibilité d’accueillir et de passer la nuit pour les participants (demandes qui peuvent toujours être enregistrées via le site également pour ceux qui ont besoin d’hospitalité pendant le Festival).

Support

Nous nous efforçons d’offrir à tous des informations précises et opportunes grâce à notre journal Logos, qui a toujours été gratuit. Le service gratuit est possible grâce aux investisseurs publicitaires qui font confiance à notre magazine. Si vous souhaitez toujours laisser votre précieuse contribution, écrivez à administration [at] communiquer l’avenir [dot] avec

Merci!


About the author

cheaphouseband

Leave a Comment