Livres

École précaire dans le Latium, prime de 600 euros pour les livres et la formation

Ce sont des enseignants à tous égards qui montent chaque année à la chaire sans pour autant avoir la certitude de l’avenir. Des enseignants qui occupent des postes “temporisés” et qui sont donc précaires. Ils sont et ils restent pendant des années, passant de classe en classe, entamant parfois même des cours pédagogiques qu’ils sont cependant incapables de terminer car l’année suivante voici le professeur titulaire qui revient à sa place. Ce sont des hommes et des femmes qui ont consacré leur vie à l’enseignement, qui acceptent des suppléants temporaires afin de profiter au maximum de leurs années universitaires et d’études mais pour qui un emploi permanent n’est parfois qu’un mirage. Et c’est à eux de ce grand groupe que seul dans le Latium dépasse 20 000 unités que la Région se penche, lançant un appel à des “primes” à allouer aux enseignants précaires.

RESSOURCES

Le Latium est la première région d’Italie à disposer de ressources spécifiques pour cette catégorie suite à ce qui, au niveau national, est garanti aux enseignants permanents, c’est-à-dire des primes annuelles qui sont utilisées pour la formation, pour l’achat de livres , pour les visites de musées. De même, la Région alloue un plafond substantiel pour allouer 600 euros à chaque professeur précaire ayant accepté un poste d’intérim de 12 mois et 400 euros pour ceux ayant accepté une mission plus courte, de 6 à 12 mois. Entrant dans le détail, l’avis “Soutien aux enseignants du primaire et du secondaire en CDD” a été publié sur le site internet de la Région pour accompagner leur formation professionnelle, par exemple avec l’achat de formations post-bac, de remise à niveau ou de cours de langue , et l’autonomisation, avec l’achat de billets pour des expositions, des représentations théâtrales et des événements culturels, des livres ou du matériel électronique. Il s’agit d’un appui ponctuel à la mise à jour professionnelle et culturelle à destination des enseignants du primaire et du collège de l’éducation nationale publique, titulaires de CDD actifs à la rentrée 2021/2022 sur le territoire régional, présents dans les classements à l’épuisement (Gae) et au classement provincial des écoles (Gps).

L’ENREGISTREMENT

“Nous sommes la première région d’Italie qui permet aux enseignants précaires d’avoir un soutien égal à celui reçu par des collègues avec des contrats à durée indéterminée – commente le gouverneur Nicola Zingaretti – Nous ne voulons laisser personne de côté et nous voulons donner à chacun les mêmes opportunités de renforcer le professionnalisme, la créativité et les ambitions de nos enseignants qui exercent un métier fondamental pour notre pays ». Le montant de la contribution unique, tel que mentionné, est déterminé en fonction de la durée de la mission d’enseignement de l’année scolaire 2021/2022 : 600 euros pour les enseignants ayant été bénéficiaires d’une ou plusieurs missions d’enseignement pour une durée égale à 12 mois; 400 euros pour les enseignants ayant bénéficié d’une ou plusieurs missions d’enseignement pour une durée totale comprise entre 6 mois et 12 mois. “Nous voulons promouvoir la culture du bien-être social et de toutes les opportunités pour l’ensemble du personnel enseignant de l’école afin qu’il puisse mener à bien son parcours d’enseignement dans la sérénité et avec un soutien adéquat, en augmentant constamment les compétences de la classe enseignante par la reconnaissance d’un soutien financier visant également à contrer toute situation d’urgence causée par la crise socio-économique liée à la propagation de la pandémie de Covid-19 ». Le conseiller pour le travail, l’école et la formation de Claudio Di Berardino ajoute.

© REPRODUCTION RÉSERVÉE

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment