Cinema

Hot Docs revient au cinéma (et sur internet)

– La 29e édition du plus grand festival de documentaires d’Amérique du Nord aura lieu à Toronto et en ligne partout au Canada, montrant 226 documentaires de 63 pays

Cet article est disponible en anglais.

La prochaine édition du Festival international du documentaire canadien Hot Docs sera de retour dans les salles de Toronto du 28 avril au 8 mai et ses sélections officielles seront également diffusées à travers le Canada via Hot Docs at Home. Après 2 563 films soumis, la liste de cette année comprendra 226 films de 63 pays, à travers 15 programmes, et présentera 63 premières mondiales et 47 premières internationales. A noter que Hot Docs poursuit son engagement en faveur de l’égalité femmes-hommes, avec 49% de réalisatrices représentées dans la sélection officielle.

(L’article continue plus bas – Inf. publicitaire)

Le festival s’ouvre avec la première mondiale de Parmi les mauvaises herbesréalisé par le légendaire réalisateur torontois Jennifer Baichwal. C’est la deuxième fois que Baichwal ouvre Hot Docs avec l’un de ses films – la première fois qu’il présente acte de Dieu en 2009. Le nouveau film raconte la puissante histoire de David et Goliath d’un ancien jardinier qui embauche une multinationale agrochimique après son diagnostic de cancer en phase terminale.

La section compétitive d’International Spectrum comprend dix films, qui concourront pour le prix du meilleur documentaire international : 5 rêveurs et un cheval De Aren Malakyan Et Vahagn Khachatrian (Arménie / Suisse / Allemagne / Danemark), Île bleue De Chan Tze Woon (Hong Kong / Japon / Taïwan), Boylesco De Kowalczyk Bourgogne (Pologne / République Tchèque), Dangereux De Karl Malakunas (États-Unis/Australie/Philippines/Royaume-Uni/Hong Kong), Le meurtre d’un journaliste De Matt Sarnecki (Danemark / République Tchèque / USA), Petites filles De Pauline Beugnies (La Belgique), À l’extérieur [+leggi anche:
recensione
scheda film
]
De Regardez Zhurba (Ukraine / Danemark / Pays-Bas), Sam maintenant De Canne Harkness (LES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE), Qui aurons-nous été De Erec Brehmer Et Angelina Zeidler (Allemagne), e Le vent souffle la frontière De Laura Faerman Et Marina Weis (Brésil).

Le populaire programme de présentations spéciales présente des films de grande envergure, des succès de festivals et des sujets célèbres et comprend, entre autres, Anges Sinjar [+leggi anche:
recensione
scheda film
]
De Hanna Polak (Pologne / Allemagne), Calendrier filles [+leggi anche:
recensione
trailer
scheda film
]
De Maria Loohufvud Et J’aime Martinsen (Suède), Une maison faite d’éclats [+leggi anche:
recensione
trailer
scheda film
]
De Simon Slope Wilmont (Danemark / Ukraine / Suède), sages-femmes De Hnin Ei Hlaing (Birmanie / Allemagne / Canada), Des pigeons à un million de dollars De Gavin Fitzgerald (Irlande) e Mon ancienne école [+leggi anche:
recensione
scheda film
]
De Jono Mc Leod (ROYAUME-UNI). Pour la liste complète, cliquez ici.

La section World Showcase présente des histoires révélatrices couvrant le monde, y compris des premières mondiales et internationales de (co)productions européennes telles que Discussion africaine De Shameela Seedat (Afrique du Sud / Finlande), Bonne vie De Marta Dauliute Et Viktorija Siaulite (Suède / Lituanie / Finlande) e Leçons pour Luca De Salvador Gielli (Hollande). Pour la liste complète, cliquez ici.

Le programme Changer le visage de l’Europe, qui propose des histoires captivantes et de nouvelles perspectives sur une Europe en transition, comprend des premières mondiales de Atomic Hope – Au coeur du mouvement pro-nucléaire De Frankie Fenton (Irlande) e Bande De Álfrún Örnólfsdóttir (Islande), ainsi que la première internationale de Plus grand que le traumatisme De Vedrana Pribacic (Croatie). Le programme est présenté en collaboration avec European Film Promotion (EFP) et la sélection complète est disponible ici.

Les autres sections de Hot Docs incluent Artscapes (axé sur les esprits créatifs, les arts et la cinématographie créative), Nightvision (futurs classiques cultes), Persister (voix de femmes fortes et inspirantes parlant et se faisant entendre), Markers (films qui transcendent les frontières du forme documentaire), Deep Dive (série captivante), le programme Made In (axé sur des œuvres récentes du Chili) et le nouveau programme thématique Hidden Histories (découvrir des histoires enfouies).

(L’article continue plus bas – Inf. publicitaire)

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment