Livres

Les dix livres préférés de Serena Confalonieri

Les projets de Serena Confalonieri ils sont extravertis, colorés, décoratifs, hyperboliques et émotionnels ; souvent, ils mélangent des visions chromatiques abstraites avec des inspirations zoomorphes et anthropomorphes, donnant vie à des objets (mais aussi des intérieurs, des graphiques ou des motifs) dans lesquels la composante ironique et ludique est soulignée, devenant le String rouge de ses conceptions. C’est donc une surprise de découvrir que je dix livres “de chevet” de Serena Confalonieri – grand amoureux de David Foster Wallace, dont il signale deux romans – sont un mélange de biographies tourmentées, d’histoires de projets pas toujours happy ending, de reportages sportifs et même de sagas dystopiques.

Andrea Agrati

Le tennis comme expérience religieuse par David Foster Wallace, Einaudi

Un essai en deux parties qui, dans le premier raconte le contexte de l’US Open, et dans le second l’ascension de Roger Federer. Les deux événements sont vus à travers les yeux et la plume de Foster Wallace, un ancien joueur de tennis semi-professionnel qui, avec sa clarté et sa sagacité, est capable de rendre n’importe quel sujet intéressant. En tant que joueuse et passionnée de tennis, je trouve génial la façon dont elle parvient de manière fluide et sans faille à ramener les mécanismes de ce sport aux plus hauts systèmes de vie, jusqu’à la philosophie et la religion.

Le tennis comme expérience religieuse

Freestyle Einaudi
Amazone

10,00 €

Ouvrir par Andre Agassi, Einaudi

L’histoire absolument exceptionnelle de l’ascension, de la chute et enfin de la renaissance très humble et très forte d’un champion très aimé et détesté, qui a su mettre sa fierté de côté pour revenir au sommet. J’ai toujours été fan de lui, alors j’ai lu cette autobiographie d’une traite sur un vol pour Tokyo et ça m’a profondément ému. Littéralement une leçon de vie.

Ouvrir. Mon histoire

GRAND ET
Amazone

13,77 €

Réalisme magique de Gabriella Belli et Valerio Terraroli, 24 heures de culture

Voici le catalogue de l’exposition qui vient de se terminer au Palazzo Reale, à Milan. Parmi les œuvres exposées – et donc également rapportées avec précision dans le catalogue – l’enchantement présent dans les gestes quotidiens dépeints m’a vraiment frappé. Je continue à feuilleter le volume en essayant d’absorber les couleurs et la légèreté de ce courant fondamental de la peinture italienne qui s’est développé dans les années 1920 et 1930.

Réalisme magique. Un style italien. Édiz. coloré

Culture 24 heures
Amazone

32,30 €

pastorale américaine par Philip Roth, Einaudi

Je suis fasciné par la capacité de Roth à pouvoir sonder sans vergogne les points les plus bas et pervers de l’âme humaine, et à les ramener de manière grossière en plongeant souvent dans des contextes apparemment parfaits qui font tout paraître encore plus bas et repoussant. Ce roman se déroule dans les années 1950 aux États-Unis, alors que la guerre du Vietnam fait rage, et parle d’amour et de haine pour l’Amérique, mettant en lumière l’hypocrisie et les rêves brisés.

pastorale américaine

Einaudi SUPER ET
amazon.it

13,30 €

Quand tu es heureux, fais-y attention par Kurt Vonnegut, Minimum Fax

Il s’agit d’un recueil de neuf discours que Vonnegut a prononcés au cours de sa carrière dans diverses universités américaines entre 1978 et 2004, qui résume plusieurs raisons de ne pas oublier de faire attention quand on est heureux. C’est un avertissement que je dois toujours garder à l’esprit, car souvent je ne le remarque pas au début, mais son écriture et sa voix très moderne aident toujours à apprendre à lire le monde (et soi-même) de manière critique et révolutionnaire.

Lorsque vous êtes heureux, faites-y attention. Édiz. étendu

Télécopie minimale
Amazone

13,30 €

Écrit la nuit par Ettore Sottass, Adelphi

Le titre nous emmène dans le monde de Sottsass fait de couleurs et de créativité, mais aussi d’amours folles et de cigarettes nocturnes mélancoliques. Ce livre est une plongée dans la vie, avant tout personnelle, de l’un des protagonistes les plus exceptionnels et extraordinaires du design italien, qui a recueilli dans Écrit la nuit les histoires de sa vie, comme s’il s’agissait d’un testament biographique qui donne au lecteur les images de son enfance et de sa jeunesse.

Écrit la nuit

Adelfi
Amazone

23,75 €

Eileen Gray : Une maison sous le soleil par Charlotte Malterre Barthes et Sosia Dzierzawska, Nobrow

Eileen Gray : Une maison sous le soleil


Ce livre est un roman graphique qui met en lumière le contexte de la conception et de la construction de la villa E-1027, l’arrogance de son ami Le Corbusier et sa mort en mer devant la villa. Outre le design de la maison, le volume raconte très bien la vie d’Eileen et les difficultés, compromis et frustrations rencontrés pour elle étant une femme designer hors des sentiers battus de l’époque. Malheureusement, des thèmes encore très, trop actuels.

Tout dans le monde doit être coloré par Giò Ponti, Henry Beyle

Un livre dont je partage chaque mot.

Tout dans le monde doit être coloré

Éditions Henri Beyle
Amazone

19,00 €

Les trois usages du couteau par David Mamet, Minimum Fax

Les trois usages du couteau : Essais et leçons sur le cinéma

télécopie minimale
amazon.it

9,99 €

Manuel de scénarisation de film lu pour un cours au collège, Les trois usages du couteau il explique avec soin comment chaque choix de cadrage, de mouvement de caméra ou de geste doit toujours avoir sa raison d’être et comment il conditionne fortement la perception qu’a le public de l’histoire et des images. Des années plus tard, je me souviens encore de ce livre car il raconte un processus caractérisé par une méthodologie très rigoureuse qui peut être adoptée pour n’importe quel projet, même en conception.

L’infini est par David Foster Wallace, Einaudi

Je vais depuis des années à 20 pages à la fois, mais je ne suis même pas à mi-chemin. C’est peut-être le seul livre de Foster Wallace que je n’ai pas lu, il est complexe et bizarre, il parle de tennis et de bien d’autres choses, d’un futur pas trop lointain, de la vie quotidienne et d’hypothétiques surnations. Je suis sûr qu’il vaut la peine d’être lu, je vous tiendrai au courant…

L’infini est

Einaudi SUPER ET
Amazone

18,05 €

Ce contenu est créé et maintenu par un tiers et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur du contenu similaire sur piano.io

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment