Cinema

“Histoire d’amitié et de représailles mais…”

Nouveau rendez-vous ce soir avec la Soirée des “Amis” et la distribution habituelle d’invités spéciaux dans le désormais historique spectacle de talents animé par Maria De Filippi sur Canale 5 : et après le succès prévisible des précédents rendez-vous, avec Nino Frassica désormais l’un des invités récurrents avec un espace bien à lui lors d’Amici Senior, la vraie surprise de la soirée sera la présence de Fabrizio Moro qui chantera pour le public et les étudiants talentueux.

De plus, pour l’artiste romain de 46 ans c’est en fait un retour bienvenu à ce proscenium qui l’a déjà vu comme protagoniste dans le passé, même récemment : et en attendant de savoir quelle pièce Moro chantera le soir de “Amici” (même si les bookmakers se concentreraient sur “C’est toi”la chanson présentée par l’auteur-compositeur-interprète du Capitole lors du dernier Festival de Sanremo: mais nous acceptons les paris, et les surprises, à cet égard …), la semaine dernière, Fabrizio Moro a annoncé que ce week-end serait invité de Radio Subasio pour révéler que seules les chansons qui “comptent” dans sa vie. Le rendez-vous est pour le dimanche soir à 21h30 sur les fréquences de la radio avec une playlist de cinq chansons préparées pour “Tu me reviens”: une façon de mieux connaître le joueur de 46 ans et qui voit Moro revenir à Radio Subasio après son récent invité au « Music Club ».

FABRIZIO MORO, APRÈS NOUS GUÉRISONS LES DÉBUTS EN TANT QUE RÉALISATEUR AVEC “ICE”

En attendant, récemment, le bon Fabrizio a eu l’occasion de dis aussi à Andrea Delogu pendant “Tonica”, l’émission diffusée sur Rai 2. L’artiste, fraîchement sortie de l’expérience festivalière qui a vu Delogu elle-même couvrir l’événement, évidemment concentrée sur les prochains rendez-vous professionnels, mais aussi déboutonnée sur votre propre privé. A commencer par son grand-père Dario, un boxeur qui semble lui avoir transmis passion pour cet art noble: “Je me souviens encore qu’il me réveillait la nuit pour me montrer les rencontres qui se déroulaient de l’autre côté de l’océan à Los Angeles et New York…” dit-il, révélant que son grand-père semblait presque s’en moquer le lendemain matin, son petit-fils a dû se réveiller aller à l’école.

Lors de la conversation avec le présentateur de Romagne, Fabrizio Moro est également revenu sur sa participation chanceuse à Sanremo Young qui l’a vu triompher cou la chanson “Think”: une chanson, selon l’intéressé, qui a littéralement changé sa vie et lui a aussi donné l’opportunité de continuer à faire ce qui était une passion comme métier. “Quand j’ai continué à écrire d’autres chansons, cette pièce a commencé à peser beaucoup dans mon esprit parce que je ne pouvais pas reproduire ce succès… » Admit franchement Moro, écrasé par le poids de la soi-disant « deuxième fois » et qu’il n’a réussi à se débarrasser qu’en écrivant d’autres tubes du calibre de « Emmène-moi ». ”. Pendant ce temps, le tournant est récemment venu pour Moro, avec ledébuts derrière la caméra: en effet il est l’auteur et co-réalisateur de « Ghiaccio », son premier ouvrage et qu’il décrit comme « une histoire d’amitié, de vengeance, d’espoirde changements mais surtout une histoire d’amour”.

© REPRODUCTION RÉSERVÉE

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment