Théâtre

Festival Mysterium : « Un amour de la musique »

La musique de Strauss et Brahms, et plus encore, au programme musical “Un amour de la musique”, Avec le’Orchestre de la Magna Grecia dirigé par le Maestro Maurizio Lomartire, avec la soprano Martina Gresia. Double rendez-vous au sein de l’exposition Fête du Mystère, Lundi 4 à 20h00 dans l’église de San Massimiliano Kolbe, et le mardi 5 avril, à la même heure, dans l’église de San Francesco.

Parmi les pièces au programme, “Vier letzdte lieder” de Richard Strauss et “Ouverture Tragica Op. 81” de Johannes Brahms. Entrée gratuite sur réservation. Parmi les pièces au programme, des compositions de Lomartire lui-même (Un meilleur avril) et de Silvia Colasanti (Cede pietati, dolor – Les âmes de Médée). Également à l’intérieur du Mysterium, il y a un événement imprévu : dimanche 3 avril, de 19h45 à 22h30 éclairage extraordinaire de la façade de l’église de San Domenico.

Vier letzte Lieder (Quatre derniers lieder), est un cycle de lieder pour soprano et orchestre composé par Richard Strauss entre 1946 et septembre 1948. Ce titre est posthume et a été attribué au cycle par l’éditeur. La première représentation eut lieu à Londres au Royal Albert Hall en mai 1950, avec la soprano Kirsten Flagstad et l’orchestre Philharmonia sous la direction de Wilhelm Furtwängler. Le cycle se compose de: Frühling (“Printemps”); septembre (“septembre”); Beim Schlafengehen (“Aller dormir”); Im Abendrot (“Au coucher du soleil”).

La tragique Ouverture op. 81 a été écrit par Johannes Brahms au cours de l’été 1880. Une représentation standard dure généralement entre douze et quinze minutes. Brahms a choisi le titre “Ouverture tragique” pour souligner le thème sévère et tourmenté de cette composition, un mouvement symphonique à part entière, en contraste frappant avec l’exubérance d’une autre pièce qu’il a écrite la même année (Akademische Fest-Ouverture op. 80 ).

Pendant ce temps aujourd’hui dimanche 3 avril, événement imprévu : éclairage extraordinaire de la façade de San Domenico.

Non seulement des églises pour accueillir toute l’exposition, mais aussi des lieux d’intérêt historique et culturel : le Musée Archéologique National de la Magna Graecia (MArTA), le siège de l’Université “Aldo Moro”, l’ancienne Caserne Rossarol, le Château Aragonais, l’ancien Cloître de l’église des SS. Crucifix, le sanctuaire des Santi Medici dans la vieille ville, enfin le théâtre municipal Fusco et le théâtre Orfeo.

La direction artistique du Mysterium Festival est assurée par le Maestro Pierfranco Semeraro, celle de l’Orchestre Magna Grecia du Maestro Piero Romano. La revue des événements de foi, d’art, d’histoire, de tradition et de culture est promue par l’archidiocèse de Tarente, en collaboration avec l’Orchestre della Magna Grecia, le chœur LA, la municipalité de Tarente, la région des Pouilles, le ministère de la Culture et Corti di Taras, avec la collaboration de “Puglia Foundation”, “Development Program”, “BCC San Marzano di San Giuseppe”, “Comes”, “Chemipul”, “Taranto and Magna Grecia Foundation”.

Entrée gratuite sur réservation. Obligatoire : pass vert et masque Ffp2. Infos : Orchestre Magna Grecia, via Giovinazzi 28 (392.9199935) ; réservation également possible sur le site web d’eventbrite (www.eventbrite.it).

mysteriumfestival.it

www.orchestramagnagrecia.it

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment