Art

(UN) FAIR: L’ART VA AU PANIER AVEC SLUMS DUNK


Le samedi 9 avril, le champion de basket-ball Bruno Cerella sera le protagoniste de la foire avec une conférence dédiée à l’organisation bénévole active au niveau international

8-10 avril 2022 – Superstudio Maxi, Via Moncucco 35, Milan

Quel est le point commun entre l’art contemporain et le basket-ball ? La réponse sera visible et tangible à (un)fair, le format innovant fair-non-fair de l’art contemporain prévu à Milan du 8 au 10 avril. La spontanéité, l’immédiateté, les émotions et l’absence de barrières sont des concepts partagés par l’art et le sport, domaines dans lesquels la diversité est comprise comme un enrichissement et non comme une limite.

Samedi 9 avril à 15h (a) fair accueillera la conférence intitulée “L’art va au panier” dans le (un) VIPlounge, où Bruno Cerella, fondateur de Slums Dunk, parlera du basket comme moyen capable avec Lara Tagliabue, responsable de l’éducation pour transmettre la culture et les valeurs, en mettant l’accent sur l’activité de l’association créée avec Tommaso Marino, visant à améliorer les conditions de vie des enfants et des jeunes qui vivent dans des zones économiquement et socialement dégradées sur quatre continents.

Pendant toute la durée du salon, un terrain de basket sera présent dans les espaces Superstudio Maxi, où les gens pourront jouer et en même temps s’informer sur les activités et les projets de Slums Dunk. De plus, lors de la (non) foire, divers artistes représentés par les galeries participant à l’événement personnaliseront une édition limitée de ballons de basket qui seront ensuite vendus aux enchères au profit de l’Organisation des bénévoles dirigée par Bruno Cerella et Tommaso Marino.

Waro de Zanini Arte, Cristiano De Medio de ƎMERGE Project Space, Melkio (Luca Melchionda) et Fè (Federica Sutti) de la galerie Legart, Sayato de BLOCK513 et Valeria Angelini du Studio Ambre sont quelques-uns des artistes qui ont décidé de créer leur propre flair créatif en faveur de Slums Dunk, mariant les valeurs de fraternité et de multiculturalisme, représentatives de l’association elle-même.

L’éducation et l’émancipation peuvent-elles sauver des vies ou au moins induire un changement significatif dans les voies de croissance, de rédemption et d’affirmation personnelle ? A travers l’art et le basket, (un)fair et Slums Dunk, ils en sont persuadés.

À propos de Slums Dunk

Animés par l’objectif de redonner une seconde vie aux périphéries de certains des bidonvilles les plus dégradés du monde entre le Kenya, la Zambie, l’Argentine et le Cambodge à travers la création de Basketball Academy, depuis 2011 Slums Dunk, fondée par les basketteurs Bruno Cerella et Tommaso Marino, aujourd’hui une organisation de volontariat actif au niveau international, a impliqué plus de 5000 garçons et filles de moins de 18 ans dans leurs activités (sur le terrain et non), leur donnant une importante opportunité de croissance et les sauvant de situations très difficiles. Comme dernières interventions, en septembre 2021, Slums Dunk a réaménagé le terrain de jeu Stelvio à Milan, et en mars 2022, les travaux ont commencé sur un nouveau terrain de basket à Legnano, dans la province milanaise.

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment