Art

Prix ​​Carli aux personnalités de l’art, du cinéma et de la diplomatie – Corriere.it

depuis Roberta Petronio

Treizième édition du prix, dédié cette année à Massimo Dell’Olmo, avec Di Maio et Brunetta. Liuzzo : événement en direct sur corriere.it

En un peu moins d’un mois, leAuditorium Parco della Musica accueillera la treizième édition du prix Guido Carli, l’année de la célébration du trentième anniversaire du traité de Maastricht, que l’ancien gouverneur de la Banque d’Italie et ministre du Trésor, a signé pour l’Italie, jetant les bases du Union européenne. A la veille de l’événement, la présidente de la Fondation Guido Carli et créatrice du Prix, Romana Liuzzo, s’est déclarée « ravie d’être de retour avec tous les amis de la Fondation », et fière d’annoncer que le palmarès 2022 est teinté de rose : la moitié des excellences qui seront mises en avant le 6 mai sont en fait composées de femmes qui se sont distinguées pour l’ingéniosité et le méritenationalement et internationalement.

Le prix, dédié cette année à Massimo Dell’Omo, “correspondant de guerre et mari spécial”, s’ouvre à de nouvelles catégories allant au-delà des mondes de l’économie, de l’entrepreneuriat et de la finance, pour impliquer l’ensemble de la société civile, du sport au cinéma, en passant par la haute diplomatie, en passant par l’art et le divertissement. Les jurés du Prix, dont Urbano Cairo (Rcs MediaGroup), Claudio Descalzi (Eni), Giampiero Massolo (Fincantieri), et les nouvelles entrées Aldo Bisio (Vodafone Italia) et Monica Maggioni (directrice de Tg1), ils conservent encore les noms des lauréats (dont une personnalité importante des institutions), tandis que la salle Petrassi se prépare à accueillir un parterre prêt à s’asseoir sur les fauteuils rouges pour applaudir en direct les prochains protagonistes de l’événement.

La diffusion en direct reste confirmée (corriere.it), désormais un format consolidé et très populaire de la Fondation, qui a recueilli des dizaines de milliers de contacts lors de rendez-vous précédents. La liste des personnes présentes commence à se dessiner. Pour le monde de la diplomatie, il y aura du chef de Dis Elisabetta Belloni à Francesco Di Nitto, le nouvel ambassadeur d’Italie près le Saint-Siège, de Pasquale Terracciano, ancien ambassadeur à Moscou, à Mariangela Zappia, ambassadrice à Washington. Sur scène, après les salutations du président Liuzzo et le début des travaux par Gianni Letta, président honoraire de la Fondation Guido Carli, les interventions du ministre des Affaires étrangères, Luigi Di Maio et du ministre de l’Administration publique, Renato Brunetta.

La politique sera également présente avec les ministres Maristella Gelmini et Mara Carfagna, la chef du groupe Italia Viva à l’hémicycle Maria Elena Boschi, la députée Michela Vittoria Brambilla et la sénatrice Maria Rizzotti. L’invitation a également été acceptée par l’universitaire et scientifique Mauro Ferrari, le général Francesco Paolo Figliuolo, la présidente de Rai Marinella Soldi, la présidente de la communauté juive de Rome Ruth Dureghello, les stylistes Alberta Ferretti et Lavinia Biagiotti, l’entrepreneur Francesco Mutti, les top managers Luigi Ferraris (Ferrovie dello Stato), Fabio Pompei (Deloitte Italie), Giampaolo Letta (Medusa), Bernardo Mattarella (Mediocredito Centrale) puis Giovanna Melandri, Federica Pellegrini, Franca Leosini, Gerry Scotti, Toni Servillo. Le traditionnel dîner de clôture du Prix, très confidentiel, aura lieu dans le cadre doré du Café du Palazzo Colonna.

Si vous souhaitez rester informé de l’actualité de Rome, abonnez-vous gratuitement à la newsletter “Les sept collines de Rome” de Giuseppe Di Piazza. Il arrive tous les samedis dans votre boîte aux lettres à 7h du matin. Cliquez ici.

11 avril 2022 (changement 11 avril 2022 | 07h59)

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment