Cinema

Cannes : dernières rumeurs, Crialese et Pietro Marcello pour l’Italie – Cinéma

Tom Cruise et Tom Hanks, les premiers à être célébrés avec Top Gun : Maverick, la deuxième co-vedette d’Elvis de Baz Luhrmann sur le roi du rock ‘n roll, deux titres des grands studios américains, respectivement Paramount et Warner : ce sont les seules annonces que le festival de Cannes (18-29 mai) ait faites jusqu’à présent. Même le film d’ouverture n’est pas connu, à la veille de la présentation du projet de loi le 14 avril à Paris. Et incroyablement même pas qui présidera le jury : Asghar Farhadi, le réalisateur iranien deux fois oscarisé est le candidat dont on parle, mais récemment accusé de plagiat pour “Un héros” qui a remporté le Grand Prix de Cannes en 2021 et les enquêtes sont en cours, tandis que Penelope Cruz et Marion Cotillard sont également deux noms en lice. Selon les informations de Variety, le comité de sélection du festival dirigé par Thierry Fremaux a été inondé de propositions tardives et est maintenant en train de faire des choix. Certaines rumeurs sont récurrentes, d’autres inédites comme celle qui verrait en compétition un nouveau film mystérieux de David Lynch avec Laura Dern.
Et aussi des américains “Three Thousand Years of Longing”, la fantaisie épique de George Miller avec Tilda Swinton et Idris Elba ; « Crimes du futur » de David Cronenberg avec Léa Seydoux, Kristen Stewart et Viggo Mortensen ; et “Showing Up” de Kelly Reichardt dans le quatrième film avec Michelle Williams. D’Italie, deux films également en coproduction française sont fort probables en compétition : L’immensité, le grand retour d’Emanuele Crialese (Respiro) avec un film interprété par Penelope Cruz, l’histoire d’une famille italienne dans les années 70 et Pietro Marcello avec Scarlet, un drame français avec des éléments musicaux et fantastiques mettant en vedette Louis Garrel et Noémie Lvovsky qui se déroule en Normandie entre les deux guerres mondiales. L’autre film jusqu’alors attendu, Bones and All de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet, serait reporté en sortie à l’automne (ira-t-il à la Mostra de Venise ?). Un nom important, encore plus avec la guerre en cours et l’interdiction des délégations officielles russes, et qui sera peut-être annoncé après le 14 avril, est celui du réalisateur Kirill Serebrennikov, maintenant en Allemagne après l’expiration de l’interdiction de voyager de trois ans depuis la Russie. . . L’auteur de la grippe de Petrov finalise l’épouse de Tchaïkovski. De France Léa Mysius, la réalisatrice émergente d'”Ava” et co-scénariste de “Paris, 13e” de Jacques Audiard, dont le dernier film “Les cinq diables” met en vedette Adèle Exarchopoulos (“Le bleu est le plus chaud”). Et puis Arnaud Desplechin avec Frère et Sœur avec Marion Cotillard et Melvil Poupaud. Inévitables apparemment les Dardenne, Luc et Jean-Pierre ‘Tori et Lokita’, deux jeunes réfugiés africains exilés en Belgique. Et Ruben Ostlund avec Triangle of Sadness “avec Woody Harrelson capitaine d’une croisière pour les super riches sur le yacht Cristina O. De l’Est, le japonais Fukada Koji avec” Love Life “et Koreeda Kirokazu avec” Broker “. Et” Décision de Quittez “Parc sud-coréen Chan-wook

REPRODUCTION RÉSERVÉE © Copyright ANSA