Cinema

Jesus Christ Superstar comédie musicale immortelle entre cinéma et théâtre

Jesus Christ Superstar retour musical au théâtre en tournée en Italie et aussi à la télévisionavec le chef-d’œuvre cinématographique de Norman Jewison.

Jesus Christ Superstar comédie musicale pacifiste malheureusement toujours d’actualité

53 ans se sont écoulés depuis la première mise en scène de Jesus Christ Superstarqui est maintenant de retour sur scène dans les salles italiennes. D’abord à Rome, à la Sistina, où il restera jusqu’au dimanche de Pâques, puis en tournée jusqu’en juin avec des escales également à Florence, Bari, Bassano del Grappa, Gênes, Turin, Reggio Emilia, Bologne et Parme. Pendant ce temps là nuit entre Pâques et le lundi de Pâques, l’adaptation cinématographique arrivera à la télévision.
C’est en 1970 qu’Andrew Lloyd Webber met en scène une comédie musicale destinée à marquer l’histoire du genre au théâtre comme sur grand écran. Un opéra rockcomposé par Webber avec des paroles de Tim Rice, dans lequel un groupe de hippies arrive dans le désert israélien pour mettre en scène la dernière semaine de la vie de Jésus. Les familles américaines sont quotidiennement choquées par images de la “sale guerre” du Vietnam et Webber et Rice, d’abord, et Jewison ensuite, répondent par un hymne pacifiste parmi les plus puissants jamais créés.
Le film, notamment, remporte un franc succès en raison de sa modernité, qui parle le langage d’une génération en révolte, l’US (et pas seulement) des années 60 et 70. Le distribution multiethnique et un message fort d’humanité et de tolérance contre toutes les formes de haine et d’oppression, sont les “armes” avec lesquelles Jesus Christ Superstar il mène sa guerre contre les dogmes moralisateurs que tant d’horreurs produisaient aux USA et dans le reste du monde. Exemplaire, en ce sens, le portrait de Judas Iscariot, interprété par l’acteur et chanteur afro-américain Carl Anderson. UN personnage tragique et tourmentécomprendre plutôt que condamner, très loin du simple traître décrit par la tradition.
Des horreurs qui font encore partie de notre présent, comme nous le rappellent les images quotidiennes d’une autre guerre, celle d’Ukraine et qui rendent la leçon de cette comédie musicale intemporelle toujours précieuse.

Ted Neeley : à un demi-siècle de Jésus

Qui a sans aucun doute été touché par Jesus Christ Superstar et son protagoniste, Ted Neeley.
Il avait trente ans lorsqu’il a personnifié Jésus de Nazareth dans le film de Jewison et continue de le faire aujourd’hui. à 78 ansparcourir le monde dans les différentes versions de la comédie musicale, dont celle en tournée en Italie.
Interviewé par Ansa, Neeley a partagé ses réflexions sur la comédie musicale, sur la façon dont elle a marqué sa vie et sur la capacité de Massimo Romeo Piparo à la rendre toujours pertinente.

La force de Jesus Christ Superstar est son message universel: on parle de paix, d’amour, de respect, de gentillesse et de compréhension. Ce film a changé ma vie pour toujours. En plus de l’impact spirituel, en plus de la profession, sur ce plateau j’ai rencontré l’amour de ma viema femme Leeyan Granger, magnifique danseuse du Ballet national du Canada et mère de mes enfants. Comme pour dire, moi aussi j’ai eu mon petit miracle.
Piparo a créé un événement en direct très puissantqui respecte à la fois le film et l’album original. Je suis vraiment fier de faire partie de ce casting, car ensemble nous représentons la paix, l’amour et la collaboration mutuelle ».

Un casting dans lequel ils se démarquent la mezzo-soprano ukrainienne Sofiia Chaika et la soprano russe Anna Koshkinaqui chantent ensemble la douloureuse invocation dans le spectacle Pouvons-nous recommencer, s’il vous plaît ? (Pourrions-nous recommencer, s’il vous plaît ?). L’espoir est que quelqu’un les écoutera.

Pour approfondir les thèmes et curiosités liés au cinéma, le rendez-vous est avec Buio à Sala, le samedi, de 18h30 à 20 sur Radio Cusano Campus.

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment