Art

Le pavillon croate à la Biennale de Venise 2022

Pendant toute la durée de la Biennale, du 23 avril au 27 novembre 2022, une Intelligence Artificielle décidera des déplacements et des actions d’un groupe de cinq artistes, en fonction de l’actualité rapportée chaque jour dans les principaux journaux internationaux. C’est l’objet du projet

Le pavillon central des Giardini de la Biennale de Venise
Le pavillon central des Giardini de la Biennale de Venise

L’actualité, la circulation de l’information, son traitement et l’impact qu’elle a sur la vie quotidienne sont les thèmes au centre de la Pavillon de la Croatie au Biennale d’art de Venise 2022programmé du 23 avril au 27 novembre 2022 et sous la bannière de Le lait des rêvesconcept autour duquel la revue organisée par Cécile Alemani. Sans titre (Pavillon de la Croatie), 2022 est le titre du projet de l’artiste Tomo Savic-Gécan organisée par Elena Filipovic, qui voit l’intelligence artificielle comme le protagoniste d’une sorte de performance qui s’étendra sur toute la durée de la Biennale, impliquant également d’autres pavillons nationaux.

LE PAVILLON DE LA CROATIE À LA BIENNALE DE VENISE 2022

Chaque jour et pendant toute la durée de la Biennale, une Intelligence Artificielle analysera et traitera les données obtenues à partir d’actualités sélectionnées au hasard par certains journaux – tels que Arab News, Corriere della Sera, El Tiempo, Le Monde, The Bangkok Post, The Namibian, Le New York Times, pour ne citer que quelques exemples -, saura ainsi reconnaître et classer les sujets. Le résultat de cette analyse débouchera sur la production d’une série d’instructions qui seront « transmises » à cinq artistes dont les déplacements, la manière de se déplacer et les activités entre les pavillons de la Biennale seront ensuite déterminés par les algorithmes de l’Intelligence Artificielle. Une belle performance en devenir et au gré de ce qui se passe au quotidien, pour une œuvre conçue “Dans et pour une ère de ‘post-vérité'”comme le soulignent les organisateurs. « Les artistes seront présents partout où le système d’Intelligence Artificielle les dirigera. Même les visiteurs, s’ils veulent voir l’œuvre, devront suivre l’exemple de cette même “intelligence”, avec des mises à jour partagées sur le site officiel du Pavillon ou dans un centre d’information situé via Garibaldi “.

L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE AU PAVILLON DE LA CROATIE

« La décision de l’artiste d’utiliser l’actualité comme point de départ n’est pas fortuite : l’expérience de l’œuvre réalisée publiquement sera le reflet de ce qui se passe dans le monde », explique le conservateur Elena Filipović. « Et pourtant, quel que soit le sujet précis qu’aborde le projet de l’artiste (le mouvement des troupes russes, un scandale de hackers chinois), le véritable sujet du projet est de savoir comment nous sommes informés de notre présent et comment nous sommes littéralement conditionnés par des histoires qui sont vendus. Et puisque les médias, ainsi que les systèmes à travers lesquels ils circulent, sont sans aucun doute des machines à discipliner les citoyens, à organiser la perception, à extraire le profit et à articuler l’idéologie, il est juste qu’ils déterminent tous les aspects qui régissent Sans titre (Pavillon croate) “.

– Désirée Maida

https://www.labiennale.org/it

Événements artistiques en cours à Venise

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment