Cinema

Théâtre, tour scénique sur le panorama et 30 millions : l’ancien cinéma Politeama renaît. A Varèse, cependant

Trente millions d’euros et une équipe internationale d’architectes pour repenser le Politeama en transformant l’ancien cinéma abandonné au cœur battant de la ville, un théâtre avec un foyer ouvert sur l’extérieur et une tour scénique qui devient un point d’observation privilégié pour profiter de l’environnement panoramique. Le tout avec trois mois pour arriver à l’avant-projet et confier la tâche de réaliser les travaux, afin d’inaugurer le nouvel espace d’ici 2025.

Fantasmes électoraux ? Non, une réalité très concrète avec un petit détail qui est tout sauf secondaire : ça se passe à Varèse.

Car même nos voisins, que nous regardons toujours avec une supériorité non dissimulée, ont leur fantôme Politeama avec une histoire qui rappelle beaucoup la nôtre : inauguré en 1893 (le Côme Politeama a levé le rideau en 1910), le jumeau de Varèse est la propriété du Fondation Molina à laquelle l’ancien propriétaire, Armando Caravati, l’a léguée avec l’obligation de continuer à en faire un espace culturel pour la ville (alors que celle de Côme a été léguée à 80% à la Municipalité par Alfredo Gaffuri avec toutes les contraintes imposées par la Surintendance).

Qu’en faire alors ? Simple : un appel international pour trouver les meilleurs designers du monde en termes de théâtres, avec des paramètres de jugement qui n’envisageaient pas le déclin économique (ohibò) mais la qualité de la proposition. Et aujourd’hui, le résultat est arrivé, avec le choix du projet conçu par une équipe italo-portugaise dirigée par les architectes Giulia De Appolonia et Carrilho Da Graça.

Et Côme ? Des vols pindariques ont été mis dans le tiroir – de Dolce et Gabbana à de mystérieux investisseurs russes jusqu’au projet de conservatoire le plus concret – et toutes les tentatives pour le vendre à la vente ont échoué, notre Politeama gît emballé, réduit à servir de fond à des panneaux publicitaires pour rechercher pour recueillir le nécessaire pour arrêter les effondrements et les infiltrations.

Certes, le résultat des tables de coplanification devrait être présenté sous peu, qui travaillent depuis un an maintenant pour proposer une idée qui puisse sauver la salle de cinéma historique, mais pendant que nous parlons, les “cousins” de Varèse sont entrés dans une une collaboration très étroite entre la Municipalité et la Région qui a conduit aujourd’hui à ce résultat, comme l’a également souligné le président Attilio Fontana.

“Aujourd’hui, nous franchissons une étape décisive dans la voie de la construction du Théâtre que la Région Lombardie a fortement soutenu depuis 2015 – étaient ses mots – je tiens à souligner la volonté concrète du président Maroni de l’époque que je remercie encore pour le programme accord que nous avons conclu. Un engagement que, en tant que Région, nous avons réaffirmé et renforcé au cours de cette législature, assurant des ressources pour un total de 29,4 millions. Le projet a évolué au fil des années jusqu’à aujourd’hui, dans le but d’assurer à notre ville et à notre communauté un lieu de culture de haut niveau, moderne et attractif comme Varese le mérite ».

Alors que, probablement, encore une fois, la Politeama di Como (ci-dessus, publicité de pré-couverture) ne méritera qu’une page dans les prochains programmes électoraux.

L’ARTICLE QUE VOUS VENEZ DE LIRE EST PARU SUR COMOZERO WEEKLY : VOICI OÙ VOUS POUVEZ LE TROUVER

About the author

cheaphouseband

Leave a Comment